Blog

Le presse-papier de ma vie.


Dernière journée de congès, je reprends le boulot demain matin. Vraiment pas envie. Moins j'y vais, moins j'ai envie d'y aller ! Faut se remettre dans le mouvement ...

Ma soeur est venue déjeuner (et geeker !) à la maison. Cet après-midi, elle nous a accompagné Oakley et moi pour notre balade quotidienne. 5 km dans les chemins autour de chez nous, avec une météo instable. Les chevreuils étaient de sortie. Nous en avons vu 7 en tout, dont un qui a déboulé sous le nez d'Oakley sur le chemin. Le chien était dingue d'odeurs toute la balade. J'ai pu de nouveau vérifier l'excellent rappel du chien, même lancé derrière un gibier. Je suis trop fière de son éducation ! Je pense vraiment à lui installer un grelot au collier pour pouvoir le repérer dans les sous-bois, quand je ne le vois plus sous les fougères ou les ronces. Ça m'évitera de le rappeler trop souvent, alors qu'il n'est qu'à 10m de moi ; car selon moi, un rappel, ça s'use, donc pas la peine de s'en servir à tout bout de champs quand il n'y a pas besoin.

J'en profite pour poster une vidéo que j'avais tournée au début du mois de janvier, que je n'avais pas postée car mon blog était en "travaux".


Journée bien remplie. Chargement de bois dans le camion, soins aux chevaux et nettoyage des poules, un peu de cuisine. Puis en route vers chez Maman après le déjeuner pour décharger le bois, avec Oakley dans sa caisse dans le camion. Chien trop mignon, il ne s'est pas barré pendant qu'on manutentionnais le bois, et nous a attendu dans le jardin pendant la pause thé.

Puis direction maison de Chéri pour du nettoyage. Pendant ce temps, je suis allée me promener dans la campagne environnante. Je commence à utiliser des bâtons de marche (de randonnée, ultra-légers), et je sens que ça a un impact positif sur mes genoux. Je ressens moins de chocs et je répartis un peu du poids de mon corps sur les bâtons. Je me sens encore parfois un peu perdue dans la façon de les poser et de les faire bouger, mais ça vient. Oakley a été très mignon, ne s'est pas éloigné de moi malgré ma petite vitesse. Il s'est baigné dans une marre (oui, même en plein hiver).


Un sacré bout de temps que je n'avais pas écrit sur le blog ! Il faut dire qu'il a bien changé. Ça faisait un petit moment que j'y pensais : je souhaitais apprendre un nouveau langage de programmation, le Python, et re-coder entièrement mon moteur de blog dans ce langage faisait un excellent exercicepratique. 'est chose faite, et ça m'a pris du temps (et cramé quelques neurones sûrement !). J'ai utilisé le génialissime framework Django pour m'épauler dans cette tâche. Une première pour moi qui n'ait jamais utilisé de framework. J'écrirai peut-être un article plus détaillé si j'en ai le courage.

Quoiqu'il en soit, il y a aussi du changement pour mes lecteurs : terminé le concept de Timeline séparé des articles de fond. Tout se trouve maintenant dans un seul fil d'actualités (c'est très à la mode). C'est plus simple à suivre comme cela. Les articles de fond (comme les critiques de livre par exemple) possèdent une page propre sur laquelle je vais ré-implenter un système de commentaires.


Temps d'hiver et froid de canard ! J'ai déplacé la caisse d'Oakley. Jusqu'à présent, il dormait donc dans sa caisse dans la grange jouxtant la maison. Sauf que la dalle béton à cet endroit prend tout de suite l'humidité quand il pleut fort, et ça peut même former des débuts de flaque par endroit. Franchement, pas un endroit sain pour que mon loulou dorme. De plus, les couvertures prenaient l'humidité. Pas top pour son confort, voire même carrément néfaste pour sa santé si des champignons se développent. Donc, déménagement du chien dans les garages. Ici, la dalle béton est parfaitement sèche quelque soit la météo. Montée sur une palette pour isoler du sol, j'ai remplie la caisse de foin (oui, j'avais déjà remarqué qu'Oakley adorait se rouler et roupiller dans le foin des chevaux à l'écurie). Bien sèche et isolante, cette paillasse semble bien convenir au toutou. Je peux la changer régulièrement. Au dessus des garages, le grenier rempli de foin isole aussi du froid, si bien qu'il fait toujours très doux au dedans pendant qu'il gèle dehors. Oakley s'est tout de suite habitué à son nouvel endroit de couchage. Pas chiant ce chien !


Journée venteuse, donc ménage dans la maison, repassage ... Mon casque sur les oreilles, j'écoute mes podcasts en retard. J'avais écrit un article sur le fait que je ne regardais plus la télé et préférais écouter la radio (via les rediffusions par podcast). Depuis le temps, j'ai multiplié les abonnements ! Je vais écrire un petit article pour partager mes trouvailles. En attendant, un épisode que j'ai beaucoup aimé, diffusé par Arte Radio : Mental FM


J’ai passé l’après-midi en ville, avec Oakley sur les bask’. En liberté sur les bords de fleuve, pour jouer à la balle ou avec d’autres chiens, ou en laisse en centre-ville ville, à la banque, au café. Il est resté aussi sagement dans le coffre pendant le plein de gasoil et quelques courses alimentaires. Super contente du comportement du petiot ! Sociable et facile à vivre. Ce soir, en voiture avec chéri direction Limoges. On vient d’assister au concert d’Orelsan au zénith, c’était vraiment bien. Je suis une fan, donc c’était gagné d’avance pour moi, mais Chéri a aussi beaucoup apprécié les musiciens et arrangeurs qui accompagnaient en live. Ça donne un concert beaucoup plus riche et intéressant qu’un mec tout seul qui rap sur un sample.


Oakley me fait faire du sport, c'est un fait. Je regarde l'enregistrement de mes activités physiques par l'application Google Fit, et on peut dire que je remplis les objectifs sans soucis. Aujourd'hui par exemple, 11km en VTT, une petite heure de balade. Hier, marche dans les bois. Demain, on verra, mais sortie obligatoire. Sans ça, il ne sait pas comment évacuer son trop plein d'énergie. À bientôt 10 mois, Oakley a tout d'un grand. Il commence à marquer en levant la patte. Il s'affirme quand il rencontre un autre chien. Il est beaucoup plus indépendant en balade. Heureusement, tous les apprentissages de base ont été inculqués chiot, au moment où c'est facile. Car je me rends compte que ça serait un peu plus difficile maintenant. Il est facile à gérer en balade en liberté. Il galope et s'éloigne en quelques foulées, mais fait toujours attention à moi, et revient immédiatement les rares fois où j'ai besoin de l'appeler. Il se rapproche tout seul au pied dès qu'on croise une voiture, c'est très rassurant.


Ça fait un moment que je n'ai pas pris le temps de mettre à jour la Timeline. J'ai été un peu enrhumée et j'ai pas mal bossé. Dernière expérience en date au boulot, conduite au fret. locomotive 27000
train citernes C'était génial. Un découché Valenton, énorme triage. Quelques incidents en ligne, qui m'ont bien montrés la réalité du métier au quotidien. Une conduite étonnante, très délicate en raison du poids énorme à tracter ou freiner. C'était une super expérience, je suis très heureuse d'avoir pu la vivre. Ça me donne aussi pas mal de grain à moudre quant à mon avenir professionnel, mais une chose est sûre à la fin de ces deux jours : j'aime mon métier.


Poste d'observation !

Oakley sur tas de rabotage


J'ai branché mon électrificateur de clôture directement sur le fil du bas, taillé la moindre herbe qui aurait pu faire masse, et j'ai entendu Oakley pimer très fort en passant sous le fil. Ouf, mon chien a de nouveau compris que le fil, ça pique, faut pas y toucher. ⚡ À vérifier, mais même en lançant sa balle derrière le fil, il stoppe net avant la clôture et fait demi-tour vers moi, la queue entre les pattes. Je pense que je peux m'absenter l'esprit plus tranquille, il ne cherchera pas à aller se promener dans les champs tout seul.