Blog

Le presse-papier de ma vie.


Socialiser mon chien aux humains

En tant que propriétaire de chien, à fortiori d'un grand chien puissant, de toutes les responsabilités qui m'incombent, l'une d'elle est particulièrement importante. Avoir un chien "stable", qui doit pouvoir faire face aux différents environnements habituels ou exceptionnels sans crainte, sans peur, sans agressivité envers qui que ce soit croisé dans la rue, dans les bois. Si cela n'est pas le cas, on risque d'être confronté tôt ou tard à de (graves) problèmes.

Lire plus


Courgette verte et courgette jaune

Cette année au potager, je teste la courgette jaune ! Aussi belle et bonne que la verte 😋


Malgré un début de journée très pluvieux, l’été n’a pas dit son dernier mot. Vers 15h, j’avais les mains dans le ciment, quand quelques rayons de soleil perçaient les nuages. Ni une ni deux, je me suis lavée, j’ai imprimé la carte d’un circuit, j’ai pris mon chien (que j’avais de toute façon déjà dans les pattes), et en voiture. Nous avons pu profiter d’une température parfaite pour ce promener aux alentours de 21°C. Le circuit, que j’ai trouvé sur Visorando à cette adresse, m’avait été conseillé par une copine. J’en connaissais plusieurs morceaux, car je suis passée par là en suivant le chemin de Compostelle lors de ma rando entre St Savinien et Saintes. 10 km en 3h, rythme tranquille.

J’ai fait une rasia dans un énorme roncier rempli de mûres, j’ai rencontré 2 pèlerins avec qui j’ai pu discuter, les conseiller sur un endroit de bivouac (l’apprentie trekkeuse qui se la pète !). Oakley a été adorable comme toujours. On a rencontré plusieurs chiens, il se comporte très bien. Ça grogne un poil quand c’est un autre mâle en face, mais le temps de saluer le propriétaire et on est déjà repartis, donc problème minime. Les chiens entre eux ne sont vraiment pas fins ... On a aussi dû traverser un poulailler géant avec multiple volaille en liberté (poules, canards, oies). Oakley est allé lécher de minuscules poussins (j’ai eu 2 secondes un peu le flip qu’il croque dedans, et puis nan. Bon chien !), puis il est reparti tranquillou biloute, suivant son chemin au milieu de la basse-cour. J’adore ce chien tellement il est bien dans ses pattes 💕


C'est un peu la course en ce moment ! Toutes les journées sont bien remplies, entre le travail, les soirées entre amis, les après-midi travaux dans la maison ou entretien des espaces verts (!) et les matinées balade avec Oakley.

D'ailleurs, aujourd'hui mon loulou a passé la journée à suivre sa maîtresse partout où elle allait ! En promenade, aux chevaux, déjeuner chez des amis puis faire des courses en ville. Et c'est vraiment net : plus il passe de temps avec moi, plus il est collant. Les jours où je suis au taf et qu'il n'a le droit qu'à une petite promenade, il est beaucoup moins "en lien" avec moi. Une journée avec moi non-stop partout comme aujourd'hui, et ce soir il n'a pas décollé de mes baskets à la maison. Je réfléchis à ma prochaine rando en tête à tête avec lui, ça me démange ... Cette fois, je vise 3 jours avec 2 nuits en bivouac.




2eme épisode de canicule, on commence à avoir l'habitude... Les chevaux transpirent beaucoup et ne sortent pas des box de toute la journée. Ils mangent une petite botte de foin par jour. Les poulettes continuent de pondre malgré cette fournaise, elles sont courageuses ! Oakley dort la plupart du temps, étalé sur le carrelage de la maison ou le ciment de la grange.

Moi en revanche, je suis active en intérieur ! Les travaux avancent bien (ça c'est l'effet vente de la première maison de Chéri !), le salon prend forme. Ma mission, c'est de faire un beau mur pierres apparentes. Je prends des photos au fur et à mesure. Chéri a terminé l'électricité et le placage du plafond.

Le potager tient très bien le choc avec un seul arrosage par semaine, le paillage est extrêmement efficace pour garder un sol frais. Nous avons mangé nos premiers tomates et concombres. Les haies ont fière allure sans aucun arrosage, elles sont résistantes !




Couture : Lingettes démaquillantes et leur panier

Dans une optique écolo de diminution de mes déchets, plusieurs fois, j'ai failli m'acheter des lingettes démaquillantes lavables et réutilisables, avec une face coton et une face en tissu éponge. Les prix m'ont toujours paru trop élevés et je caressais cette idée de les fabriquer moi-même, un jour ... Ce jour est arrivé ! Un après-midi caniculaire, le moment parfait pour m'installer au frais dans mon bureau, un peu de musique d'ambiance en fond sonore et atelier couture !

Lire plus