Blog

Le presse-papier de ma vie.


Deuxième session piste de l’année (4ème de ma vie, donc !). Nous avons de nouveau emmené Oakley avec nous. Les organisateurs ne nous ont pas laissés nous poser sur un parking public à l'extérieur de l’enceinte, nous permettant de laisser le chien libre dans l’herbe autour du camion (question d’assurance paraît il), le chien a dû donc rester au milieu du paddock goudronné à l’attache ou dans sa caisse une majeure partie de la journée. Il a été vraiment sympa le loup.

De bonne sensations pour ma part, des progrès fait sur le freinage, des tests de positionnement pour tenter de préserver mes genoux qui morflent. En revanche, chute du chéri ! Du carénage bien abîmé mais même pas un bleu sur le bonhomme. Alors, je le chambre, et c’est bon enfant 😄.


Je lis la presse régulièrement pour me tenir informée du monde, et pour me faire mes opinions. Je suis abonnée à Courrier International depuis plusieurs années maintenant. J'apprécie cet hebdomadaire car il compile les articles traduits de grands journaux de tous les pays, ça permet d'avoir des points de vue différents sur un même sujet. Plutôt que de me cantonner à une approche franco-française, je suis plus intéressée par les problématiques géopolitiques et diplomatiques. Je trouve cela plus intéressant personnellement, mais surtout ça me semble être une base de connaissances indispensable dans notre société mondialisée, afin de prendre les bonnes décisions pour notre tout petit pays.

Cependant, je sens aussi que j'ai de grosses lacunes en ce qui concerne ma compréhensions de l'économie. Je ne comprends pas toujours les enjeux ou les conséquences de certaines décisions à portée économique. Je n'ai une compréhension que très vague et abstraite des systèmes financiers (bancaires, boursiers ...), je ne parviens pas à me faire des opinions sur les questions économiques car je n'en comprends pas les mécanismes. J'ai plusieurs fois tenté de lire Alternatives Économiques : je n'ai pas toujours bien compris les notions utilisées et le parti pris assumé du journal ne m'aide pas à me faire une idée objective d'un sujet.

Finalement, je pense avoir trouvé une revue économique à ma portée, Pour l'Éco. Il s'agit d'un mensuel dont la ligne éditoriale se veut assez impartiale, le public visé étant des lycéens ou étudiants en économie. Les sujets traités sont couverts de manière très pédagogique, claire, avec souvent des points de vue différents pour amener à réfléchir. Je me suis abonnée, je pense que cette lecture va venir enrichir un peu plus ma compréhension de ce monde si complexe.


Randonnée sur 2 jours avec Oakley et Papa - Pons à Jonzac

Depuis ma dernière randonnée avec bivouac, j'étais assez impatiente de repartir. En effet, partir ainsi un peu à l'aventure, avec seulement son sac à dos et son chien, c'est vraiment dépaysant. Je coupe toute communication, et je marche, je vis l'instant présent. J'écoute mon corps dans l'effort et la fatigue, je découvre les beaux endroits de nos campagnes. Je partage un moment privilégié avec mon chien. Cette fois-ci, Papa nous a accompagné.

Lire plus


Préparer son circuit de randonnée

Dans cet article, je souhaite partager les adresses dont je me sers pour préparer mes randonnées, pour trouver l'idée ou imprimer mes cartes. Qu'elles soient à la journée ou plus, on ne devrait jamais partir en nature sans un minimum de préparation !

Lire plus


Journée durant laquelle nous sommes tous les 2 au boulot. Pour occuper un gros chien, il faut un gros os. Sur la photo, il attend la permission de son maître pour manger !

Oakley devant un gros os


Balade matinale avec mon loup, dans nos petits endroits cachés. À force de ratisser ma campagne avec mon chien, je commence à bien la connaître ! Ici par exemple, baignade dans la rivière l'Antenne en sous-bois, des eaux transparentes et une lumière magnifique.


Balade canine en groupe

Nouvelle balade en groupe aujourd'hui pour le loustic ! Avant-hier, en duo avec Novack le chien-loup Tchécoslovaque, hier avec le chiot husky Onyx d'une collègue, et aujourd'hui avec plein de copains connus et inconnus. Il s'est très bien comporté, pas de bagarre, une maîtresse rassurée. 🤗

Il a même tenu pour la première fois un assis - pas bougé sur le trottoir à 3 mètres de tous les copains surexcités et aboyants, que nous n'avions pas encore salués. Le temps que j'aille faire la bise à tout les maîtres présents, sans le chien. Je ne souhaitais pas qu'il rencontre les autres chiens tenu en laisse mais uniquement une fois lâché dans la campagne, car c'est en laisse que de grosses tensions ayant menées à une bagarre la semaine dernière ont débutées. L'immobilité a été obtenue avec une nécessaire fermeté, mais elle a été tenue ! Bon chien.

Je pense que c'est un rituel que je conserverai. Pas de tension entre chiens entravés par les laisses dans les jambes de leurs maîtres, et ça me permet de bien asseoir mon principe "en laisse, c'est discipline stricte / en liberté, fais ta vie". C'est clair et précis dans la tête du chien ainsi. On le voit, mes techniques d’éducation s'affinent encore, je les adapte quand c'est nécessaire, je réfléchis aux situations rencontrées et essaie d'en retirer des pistes de travail. Parfois, on me trouve très stricte et rigide avec Oakley, et plus tard on admire sa discipline et son obéissance. Il n'y a pas de secret, l'un ne va pas sans l'autre ...


Écriture créative - Un vieux grain de sable se souvient de sa vie d'esclave

Ces derniers temps, j'essaye d'exercer ma créativité et de trouver du temps pour pratiquer les activités artistiques qui me font envie. Le dessin et l'aquarelle en font partie, mais l'écriture est certainement ce que je préfère depuis toute petite. Voici donc un petit texte écrit à la volée sur une proposition d'écriture piochée sur le blog de l'auteur Pascal Perrat.

Lire plus


Oakley à 15 mois - Petit bilan

Oakley a eu 15 mois il y a quelques jours. Je me suis dit qu’il serait intéressant de faire un petit bilan, comme un instantané de quel chien il est aujourd’hui. C’est un article que je regrette de ne pas avoir pris le temps d’écrire lorsqu’il avait 7 ou 8 mois, alors je me dis qu’il n’est pas trop tard !

Lire plus


Brin de muguet

Début du joli mois de Mai. Sentiments partagés sur ce mois : synonyme de retour des soirées dehors, réchauffement de l'air, balades en perspectives. Mais aussi combat contre la végétation galopante ... La gestion des haies, des arbres, de l'herbe de la pelouse et sous les clôtures, des berges, des refus des chevaux, du potager ... Débroussailleuse au fil ou à la lame, tondeuse, gyro. Un planning serré à suivre sans faillir pour ne pas se retrouver submergé comme c'est déjà arrivé. Vivement l'été, durant lequel végétation se calme et je peux alors souffler !