Blog

Le presse-papier de ma vie.


Oakley obtient son CANT

Je suis très fière de mon chien ! Ce matin, nous avons roulé jusqu'à Jarnac pour qu'Oakley puisse passer et obtenir son CANT, le Certificat d'Aptitudes Naturelles Troupeaux. C'est un petit miracle qu'il y participe aujourd'hui, j'explique pourquoi.

Lire plus


Deux jours de mésaventure pour Oakley

Oui, la vie de propriétaire de jeune Beauceron est parfois stressante. En deux journées, mon loup m'a fait grimper l’ascenseur émotionnel.

Tout d'abord, mercredi matin, lorsque je suis allée avec lui vérifier les chevaux. Je me suis …

Lire plus


Erreurs de couture

Ça fait partie de l'apprentissage. Je l'avais lu partout, et en effet : dans ses débuts en couture, on fait des erreurs. C'est normal, et c'est comme cela qu'on apprend. Et bien on peut dire que la matinée d'hier a été riche en enseignements !

Lire plus


J'avais envie d'aquareller aujourd'hui, mais pas d'inspiration. Alors Doodling ! Ça relaxe ...

Aquarelle doodling


Je me lance dans la couture !

Une nouvelle envie ou lubie m'a prise : j'apprends à coudre. Je trouve dommage de devoir faire appel à quelqu'un d'autre pour une retouche simple d'un vêtement ou un simple ourlet. J'ai quelques idées de créations à coudre. Assez de raisons pour m'offrir une machine à coudre !

Lire plus


Escapade sur l'île d'Oléron

Puisque les températures actuelles caniculaires ne nous permettent pas de partir randonner, on a décidé d'aller camper une nuit sur le terrain de la famille de Chéri au nord de l'île d'Oléron. Un petit coin sauvage, à quelques centaines de mètres de la plage.

Lire plus


Coup de cœur pour ces artistes, leur musique, leur clip. Ça me colle des frissons tellement c'est bon !


Journée piste à Fontenay-le-Comte hier. Sous la soleil et la chaleur, nous avons un peu souffert dans l'après-midi. Pas de chute et progrès, ce fut une bonne journée. Pour qu'on se souvienne de nos meilleurs temps temps : 1'19" pour Chéri, 1'28" pour moi. Ni Chéri ni moi n'avons eu la force de tourner sur la dernière session, trop fatigués (on a fait la bêtise de sortir à la fête de la musique la veille au soir).

Nous avions emmené Oakley avec nous. Il a été adorable comme d'habitude. Plusieurs personnes sont venues le papouiller et discuter avec nous, car c'est vrai qu'il est particulièrement facile à vivre. Il faisait si chaud en fin de journée que nous n'avons pas pu le mettre dans sa caisse derrière pour le retour, le camion était un vrai four. On l'a calé couché à nos pied, sous la clim, pendant toute la route. Ce n'était pas du tout confortable et étriqué, mais il n'a pas bronché le pépère.

Installation sur le paddock

Les motos

Oakley à l'attache au camion

Le paddock

Chéri se prépare à rentrer en piste

Moi sur le 750GSXR

Chéri sur le 1000CBR et le genou par terre


J'ai voulu vendre mon Olympus E-M1 ... et en fait non

Grace à mon chien, je me suis prise de passion pour la randonnée et les sorties en plein nature. J'aime aussi beaucoup la photo. Problème : mon matériel avoisine le kilogramme, et je trouve cela lourd en bandoulière, même si on est loin du poids d'un reflexe. Si bien que je ne l'emmène plus avec moi. Je photographie de moins en moins. Moins je pratique, plus je perds en aisance, moins j'ai envie de pratiquer. Cercle vicieux. Je me retrouve avec un matériel très honorable dans un tiroir à la maison, à shooter 3 pauvres photos de mes fabuleuses sorties avec mon smartphone très limité. Un comble ... J'ai donc voulu changer mon matériel, avec dans l'idée de vendre mon hybride semi-professionnel pour redescendre sur un compact dit "expert". En fait, ça ne s'est pas passé comme ça.

Lire plus


Mi-Juin, et une météo très maussade. Digne d'un mois de Mars. Il fait froid et on hésite même à remettre en route la pompe à chaleur... Une petite flambée de temps en temps dans le poêle, en espérant que la douceur revienne bientôt.

J'ai mis en vente mon appareil photo (mon hybride Olympus OM-D EM-1 et son bel objectif). Le boîtier est excellent, très (trop) professionnel. L'objectif génial, j'aurais adoré m'offrir une focale fixe et le télé-objectif de la même gamme, mais les tarifs sont absolument dissuasifs. Et le principal problème pour moi : le poids. Je randonne et marche beaucoup, je voudrais pouvoir emporter mon appareil avec moi pour rapporter des clichés de bonne qualité de mes sorties. Sauf que me transporter un kilo de matos alors que je recherche absolument à porter le moins possible, ce n'est pas envisageable. Je n'ai donc jamais emmené mon hybride avec moi en rando, j'ai pris mes photos avec mon téléphone, un comble. Je me décide à vendre ma bête, et à réinvestir dans un "compact expert" comme on dit. Légèreté, stabilisation optique 5 axes et grande ouverture, avec un capteur le plus grand possible dans un mini boîtier, seront mes critères principaux. Affaire à suivre ...