Sans Indiscretion

Le presse-papier de ma vie

#roman


Le Grand Meaulnes, Alain Fournier (1913)

Un grand classique que je n'avais pas encore abordé. C'est une jolie fable, une plongée onirique et doucement mélancolique dans les campagnes françaises d'il y a un peu plus d'un siècle. De belles qualités sont mises en lumières, comme l'amour et l'amitié, la fidelité à ses entiments aussi bien qu'à …

Un Balcon en forêt, Julien Gracq (1958)

Court roman et bulle poétique. À l’image de Grange parachuté dans une parenthèse précaire avant les combats, ce livre m’a coupée du réel lors de mes temps de lecture. J’ai été touchée par l’écriture à la fois précise et poétique, un roman tout en délicatesse sur …

Visage retrouvé, Wajdi Mouawad (2002)

Il s'agit d'un roman que j'ai découvert dans mon parcours de littérature francophone. Il est question de réfléchir à l'exil, à la notion de mémoire. Je ne vais pas résumer mon cours et mes notes (z'avez qu'à vous inscrire en licence, na !), mais plutôt partager pour quelles raisons ce roman …

Les Aérostats, Amélie Nothomb (2020)

Faisant confiance aux quelques échos dans la presse que j’ai pu glaner, me voilà lancée dans ce court roman qui se lit très vite et facilement. J’en avais besoin dans mon quotidien littéraire qui manque parfois de légèreté - puisqu’il est question d’analyser, questionner, décortiquer les oeuvres …

La Princesse de Clèves, Madame de Lafayette (1678)

Je lis un certain nombre de classiques en lettres et ne tiens aucune chronique sur mon blog de ces heures passées dans ces belles lettres. Je me suis questionnée à ce sujet, et c’est en fait une sorte de timidité qui me retient, une peur de n’être pas …


Les Loyautés, Delphine de Vigan (2018)

Je suis assez mitigée après avoir refermé ce livre. Pas emballée en tout cas. Ce court roman de Delphine de Vigan est l'ouvrage par lequel je découvre l'auteure, et je ne le trouve pas transcendant. Il est question de la détresse de deux copains collégiens, et du portrait de deux …

La Fin des temps, Haruki Murakami (1985)

J’ai acheté ce livre sur le stand d’un bouquiniste, sur un coup de tête. Je n’avais plus rien à lire, du temps à tuer, la quatrième de couverture déjantée m’a plu et la couverture m’a tapé dans l’oeil avec cette mystérieuse licorne. J’ai …