Oakley obtient son CANT


Je suis très fière de mon chien ! Ce matin, nous avons roulé jusqu'à Jarnac pour qu'Oakley puisse passer et obtenir son CANT, le Certificat d'Aptitudes Naturelles Troupeaux. C'est un petit miracle qu'il y participe aujourd'hui, j'explique pourquoi.

Le CANT

Je cite la Société Centrale Canine car c'est bien assez clair :

Le Certificat d’Aptitudes Naturelles Troupeaux est un test simple d’aptitudes naturelles qui a pour but de déceler les aptitudes innées, propres à chaque race, et en particulier les aptitudes au travail sur troupeaux pour les races qui y sont destinées.

Les aptitudes naturelles existent sans apprentissage préalable et font partie du patrimoine héréditaire du chien au même titre que les caractéristiques morphologiques. Tout apprentissage est donc inutile et même fortement déconseillé.

Oakley est un Berger de Beauce, une de nos races françaises bergères. Génétiquement, il est censé avoir cet "instinct de troupeau". J'en étais persuadé puisqu'il rassemble nos poules depuis qu'il est tout chiot. J'avais très envie de le voir évoluer autour de vrais animaux de ferme, et que ce soit reconnu officiellement sur ses papiers.

J'ai donc commencé à me renseigner sur comment passer ce certificat dans l'hiver. C'est là que j'ai appris qu'il n'est possible de le passer qu'entre les 6 mois et 18 mois du chien, glurps ! Je cherche donc vite une manifestation canine à laquelle mon chien pourrait participer, qui permettrait de passer le CANT. Et bien ça court pas les rues. Restent les journées Beauceronnes, mais celles avant les 18 mois d'Oakley se déroulent à l'autre bout de la France.

J'avais presque abandonné l'idée ...

Un Français chez les Belges

Et puis, dans les différents calendriers mis à disposition par les sites rattachés à la Centrale Canine, je découvre une épreuve qui aura lieu à 30 minutes de la maison, aux 17 mois d'Oakley ! Parfait ! Sauf que ce CANT se déroulera durant une manifestation Régionale d'Élevage du Berger Belge. Pas du tout ma race, je ne suis donc pas censée y participer.

Après plusieurs mails et coups de téléphone, j'apprends en début de semaine que je suis finalement inscrite pour passer mon chien au troupeau ce samedi matin, il restait de la place. Trop contente ! Et puis mon chien a respiré son épillet. J'ai bien cru qu'il ne pourrait pas participer à l'épreuve, la dernière à laquelle il aurait le droit de participer.

CANT obtenu les doigts (ou l'épillet ?) dans le nez

Avec Papa comme caméra-man, nous nous sommes rendus ce matin à Jarnac, nous nous sommes garé au milieu des bergers belges, et nous avons pu passer dans le tout premier groupe aux moutons. J'ai été bien surprise : il y a avait trois autres tous jeunes beaucerons avec moi ! Apparemment, les belges étaient loin d'avoir rempli les places libres ...

Pour faire court : Oakley très calme et de bonne humeur, bien à l'écoute de sa maîtresse comme toujours. Passage sur le Ring d'honneur correct (malgré un assis en vache tout pourri par ma faute, car je l'ai mal fait tourner au pied), largement suffisant pour le niveau d’exigence de l'épreuve. Passage aux brebis, Oakley très serein et intéressé. Le juge remarque un chien de rime abord très axé sur sa maîtresse, il doit comprendre qu'il peut aller seul gérer le troupeau. Il ne montre absolument aucune agressivité envers le troupeau, il donne à voir de l'entrain mais aussi du self-control, un bon chien ! Visiblement, il n'a pas été gêné par son épillet toujours coincé dans le nez.


Laisser un commentaire

Pas de commentaire pour le moment.