Randonnée à la journée avec le chien - Sentier des chauffeurs à St Sulpice de Cognac


Je suis toute seule à la maison pour mes deux jours de repos car Chéri est parti faire du snowboard dans les Pyrénées avec un copain. Qu’à cela ne tienne ! J’ai préparé une journée sportive pour mon chien et moi, on va randonner en tête à tête.

Je voulais partir vers la mer, mais le vent était encore très désagréable ce matin au réveil, alors je me suis décidée pour un parcours dans les vignobles cognaçais. J’ai trouvé la description de cette randonnée sur le site de Tourisme de Cognac. Le descriptif ainsi que la carte du circuit sont disponibles sur le site de visorando (nécessite une inscription) : Visorando - Sentier des chauffeurs

Le matériel

Je me suis chargée de 10kg dans le sac à dos. Affaires de bivouac au complet + 1,5L d’eau + mon pique-nique + un gros roman + les affaires de promenade du chien.

 « Ah tiens, le chien ne porte plus ses affaires ? »

Pas cette fois. Lors de notre dernière rando, il était chargé d’1,5kg, et il a terminé sur les rotules, complètement cuit les deux jours suivants. Je voulais donc tester un parcours semblable mais chien nu, pour voir comment il vit ça.

J’ai chaussé mes grosses chaussures de rando montantes imperméables, et j’ai bien fait. Plusieurs endroits sur le parcours étaient bien humides. Mais elles sont lourdes ... J’ai bien sûr utilisé mes bâtons, bien pratiques pour me stabiliser sur les chemins pierreux et les dénivelés. J’ai aussi découvert que je pouvais régler la longueur de dos de mon sac, je fais des essais.

La balade

La randonnée prévoit 12 km, mon GPS m’indique que j’en ai fait 14. C’est normal, j’ai bien galéré à chercher un coin pour déjeuner. J’en parle plus loin. J’ai marché lentement, mais j’ai respecté mon rythme, environ 3,5km/h.

Météo changeante, mais j’ai eu la chance d’éviter les averses. Vent secteur sud assez désagréable sur les coteaux mal protégés, mais j’étais suffisamment couverte. Dans l’après-midi, les éclaircies plus franches ont réchauffé la température, c’était bien agréable.

On marche entre hameaux, vignobles et forêt, c’est varié, vallonné et plein de charme. Belles maisons un peu partout ... On emprunte une portion de l’ancienne voie romaine reliant Saintes à Lyon (!), et on traverse l’Antenne sur un pont de fer, vestige des anciens chemins de fer départementaux. La seule partie un peu moins sympa est la traversée du secteur de Cherves-Richemont (bruit des poids-lourds et paysage moins intéressant).

Oakley a été adorable, comme d’habitude. Il a pu régulièrement boire et se baigner entre les flaques et les cours d’eau, il n’a pas eu trop chaud. Il a beaucoup vadrouillé, je pense qu’il a fait le double de trajet ... Malgré ça, je l’ai trouvé encore assez en forme en fin de rando, ce qui me conforte dans l’idée que le fait de porter, même un poids léger, le fatigue beaucoup plus.

On a mis un temps fou à trouver un coin sympa pour pique-niquer. J’ai d’abord fait un écart du chemin tracé car une forêt non loin de la rivière me faisait de l’oeil : travaux forestiers bien bruyants en cours. Puis j’ai tenté une clairière un peu plus loin : 6 chevreuils en plein milieu, le chien était complètement excité. Puis un petit recoin dans un bois : je m’aperçois qu’il sert de décharge aux gens du coin. Bref, j’ai déjeuner une heure et 3 ou 4 km plus loin que prévu.

J’ai forcé Oakley à se coucher avec moi pendant que je mangeais et ma sieste. Car il aurait continué à galoper autour en suivant les odeurs pendant tout ce temps, sans se reposer. Il n’a pas dormi mais au moins il est resté immobile et calme.

Edit du lendemain

Forme physique du chien et de son humaine très bonne !

Oakley semble beaucoup moins marqué par cette rando que la dernière. Dès hier soir, après une grosse sieste de 3h, il pètait la forme pour jouer à la balle et tirer sur son noeud, donc tout va bien. Aujourd'hui il a l'air bien fringuant, je suis rassurée sur ses capacités d'endurance. Toute la question va etre de savoir si je pourrai le faire porter une charge ou pas.

La maîtresse va bien aussi 😊 ! Quelques courbatures dans les mollets et c'est tout ! Aucun mal de dos ou de genoux. Malgré un chargement plus important que la dernière fois, je ne sens absolument pas de douleur aux hanches (alors que j'ai douillé 3 jours la dernière fois). Je tends donc à penser, comme je le pré-sentais, que mes semelles podologiques me font plus de mal que de bien en déséquilibrant mon alignement naturel cheville/genou/hanches. Le chirurgien que j'avais consulté pour mes genoux m'avait de toute façon prévenue : de son point de vue, la "podologie", science trop empirique, fait bien souvent plus de mal que de bien aux patients en souffrance. J'ai l'impression que je peux confirmer ... Conclusion, exit les semelles.

Photos

Vignoble cognaçais
Vignoble cognaçais
Ancienne voie romaine
Ancienne voie romaine
Oakley mouillé
Oakley mouillé
Conservatoire du vignoble charentais
Conservatoire du vignoble charentais
Chêne François 1er
Chêne François 1er
Conservatoire du vignoble charentais
Conservatoire du vignoble charentais
Ombre de randonneuse
Ombre de randonneuse
Moulin de Prézier
Moulin de Prézier
Moulin de Prézier
Moulin de Prézier
Écluse sur l'Antenne
Écluse sur l'Antenne
Oakley pendant la pause déjeuner
Oakley pendant la pause déjeuner
Oakley pendant la pause déjeuner
Oakley pendant la pause déjeuner
Sentier des chauffeurs
Sentier des chauffeurs

Laisser un commentaire

Pas de commentaire pour le moment.