Randonnée à la journée avec le chien - Circuit des Arches à Fontcouverte


Entraînement randonnée avec Oakley, Chéri et Papa ! Nous avons réalisé un circuit de l'Agglo saintaise, le circuit des Arches. 15km balisés comme "difficiles", je me suis dit que ce serait un bon moyen de tester nos capacités sur une distance correcte et un peu de dénivelé. J'étais chargée au complet, c'est à dire presque 9kg sur le dos. Oakley était bâté avec environ 1,5kg.

Oakley et moi équipés pour randonner

Le parcours

15km dans la campagne saintaise, entre les champs et les bois. On a croisé plusieurs fois un groupe de motos de chemin, et quelques promeneurs. Le début de la rando comporte moins de parties techniques ou de dénivelés que la fin, si je l’avais su j’aurais fait le parcours dans l’autre sens.

La météo était un peu fraîche au départ mais agréable dans l’après-midi. Pique nique en clairière après le premier tiers du parcours, durant lequel nous nous sommes prélassés une petite heure (mais pas le chien qui a suivi les odeurs autour, et ce fut une erreur, il ne s’est pas reposé). On a enchaîné les deux derniers tiers sans pause.

Un document PDF mis en ligne par l’agglomération de Saintes retraçant la randonnée : Circuit des Arches

À noter que le circuit s’appelle circuit « des Arches » pour les arches romaines qui devaient être visibles en fin de parcours, sauf que l’on ne peut pas y accéder à cause d’une clôture électrique à sanglier que le golf a installé en travers du chemin. Pas bien malin ...

Bilan matériel

Sac et chargement

Mon sac est vraiment confortable ! Je pense que j’ai tendance à un peu trop serrer la ceinture ventrale car j’ai eu un bleu côté gauche, mais à part ça, le sac est pratique et léger, j’en suis contente.
Je suis partie avec la quasi-totalité de mon matériel de bivouac (manquait environ 600g), un casse croute et 1,5L d’eau. Mon sac a une contenance de 40L, c’est suffisant. Ma liste de matériel mériterait d’être encore allégée, car 9 kg ça me paraît déjà beaucoup et ma liste complète prévois 11kg ...

Chaussures

Les chaussures de randonnée Quechua que je viens d’acheter sont très bien. Confortables, assez enveloppantes et épaisses pour protéger le pied, souples pour un bon déroulé. Aucune ampoule ou autre échauffement à déplorer pour une première sortie. Je fais le choix de chaussures basses, pour laisser libre mes chevilles qui doivent travailler, pour deux raisons :

  • Si ce ne sont pas mes chevilles qui rattrapent un mauvais posé de pied, ce sont mes genoux. Hors de question, je dois à tout prix les préserver ceux-là !
  • Je marche avec mes bâtons, et mine de rien ça stabilise vachement 2 pattes de plus.

En revanche, je pense avoir fait une erreur en rajoutant mes semelles podologiques. Intuition à confirmer, mais j’ai l’impression qu’en modifiant mon posé de pied, elles m’induisent des douleurs sur les faces externes des hanches.

Bâtons de marche

Ils me sont indispensables. Je m’en suis rendue compte dès le premier jour où j’ai commencé à me promener avec. C’est un vrai confort pour mes genoux. Ils m’aident à grader mon équilibre sans que mes rotules n’aient à trop travailler et me permettent de porter une partie de mon poids par mes bras, soulageant mes jambes.

Parfois un peu encombrants, au début je ne savais pas trop à quel rythme les utiliser. Finalement, je n’y pense plus trop et les appuis me viennent naturellement suivant le terrain : style marche nordique sur plat et roulant, appuis alternés plus lents sur terrain cabossé ou en côte, appuis simultanés pour aider à me retenir en descente.

Résultat : aucune douleur aux genoux, un miracle !

Bilan vivant

Les humains

Chéri était presqu’aussi chargé que moi au départ. D’une forme olympique comme à son habitude, il aurait bien marché plus vite que l’escargot que je suis. J’ai pourtant bien l’impression que le rythme n’était pas complètement pourri, j’aurais dû mesurer. Il n’a aucune douleur, à peine une courbature. Ben oui, il est né sportif, c’est pas juste, mais c’est comme ça. Pfff...

Papa n’était pas beaucoup chargé, il n’a pas souffert non plus. Pas d’ampoule ni de douleur ce matin apparemment. Reste à tester avec le sac rempli sur le dos !

Et moi, quelques légères courbatures aux pectoraux (travail des bâtons) et des genoux qui se font oublier, génial ! Par contre, des douleurs inconnues aux hanches, que je soupçonne être causées par mes semelles orthopédiques (à tester).

Le chien

Oakley a été adorable, comme à son habitude. Il a été en liberté toute la balade. Il a bu 1,5L d’eau à lui seul, en plus de quelques lampées dans un ruisseau. Pas de gros coup de chaud, la météo n’était pas trop chaude il faut dire. Les sacs de bât le ralentissent un peu et il a plus trotté que galopé durant le chemin, c’est une bonne chose. Pas de blessure aux coussinets, ni d’irritation due aux sacs.

Il a commencé à marquer un peu le pas à 2 ou 3 km de l’arrivée, zone où il y avait le plus de dénivelé. Il a bien dormi le soir même mais je l’ai trouvé bien fatigué aujourd’hui (le lendemain de la rando donc). Honnêtement, je ne me serais pas vue enchainer la même journée avec le chien. Je me questionne donc sur ses capacités à tenir le rythme d’une rando sur plusieurs jours. Il nous reste quelques mois pour nous entraîner et faire des ajustements. Sera-t-il capable de porter une charge ou vaudra-t-il mieux le laisser libre ? Il faut encore qu’il grandisse un peu et prenne de la force, il n’a que 12 mois et un grand chien n’a pas encore terminé son développement à cet âge.

Je pense aussi lui changer ses croquettes, que je ne trouve vraiment pas assez riches pour l’activité physique importante qu’il a.


Laisser un commentaire

Pas de commentaire pour le moment.