Tout sur la psychologie du chien, de Joël Dehasse

Comme à chaque fois que j'entreprends un truc, j'étudie bien le nouveau sujet. Avec l'adoption d'un chiot, alors que je n'ai jamais côtoyé de chien de ma vie (et Chéri non plus), il fallait se renseigner un maximum pour ne pas être complètement démuni et laisser faire l'inconnu. Je crois qu'on peut courir à la catastrophe (ou chez le véto, voire aux urgences) si on ne se donne pas la peine de s'investir dans la compréhension de ce qu'est un chien (ou un cheval, tellement d'exemple de conneries faites par méconnaissance dans ce milieu ...). Bref ! J'ai entrepris cette démarche en ayant le recul de mon parcours d'apprentissage avec les chevaux. À savoir :

  • ne pas trop écouter ce que les gens disent, les conseils, les avis (la plupart de ces personnes n'y connaissent pas grand chose et ne font que répéter des lieux communs, souvent aberrants, sans fondement éthologique, ou carrément nocifs)
  • chercher l'information plus loin que celle qui tombe tout cuit dans le bec (ne pas acheter le premier best-seller sur Amazon "comment éduquer son chien")
  • se fier aux ressources avec un fondement scientifique en priorité

Outre un forum axé sur une discipline sportive canine (l'obéissance) et quelques blogs de grande qualité, ma culture canine de débutante se nourrit principalement de livres. J'en ai lu en tout près d'une dizaine pour l'instant, mais tous ne se valent pas.

Couverture

Tout sur la psychologie du chien, de Joël Dehasse est une lecture indispensable. Tout nouveau maître devrait avoir lu cet ouvrage. L'auteur est un vétérinaire comportementaliste exerçant en Belgique. Avec un style agréable, il aborde tous les aspects biologiques et psychologiques qui caractérisent le chien. Il explique son histoire, sa génétique, les phases de développement du chiot, les besoins canins, les instincts, les troubles qui peuvent apparaître. L'ouvrage se voulant exhaustif, il n'est pas toujours facile d'accès mais ne tombe pas dans l'excès de technicité. Il s'agit d'un gros pavé d'environ 500 pages, c'est passionnant. Je l'ai lu d'une traite, mais je repioche dedans à loisirs lorsque je me pose une question sur un sujet précis.

Je crains que ce ne soit le seul ouvrage sérieux en matière d'éthologie du chien en langue française. Le paysage francophone est particulièrement pauvre en ouvrages de qualité. Il est d'ailleurs fort probable que je publie des avis sur des livres en anglais, puisque les références en la matière ne sont que (trop) rarement traduites !


- chien, lecture -

Commentaires


Il n'y a aucun commentaire à afficher.

Poster un commentaire