Les Jumelles d'Arrowood, de Laura McHugh

couverture

J'ai lu ce roman en quelques jours. Pas long et agréable à lire, de nombreux personnages s'invitent habilement dans le récit. J'ai passé un bon moment en rencontrant l'héroïne Arden, j'ai parfaitement réussi à m'identifier à elle.

C'est l'histoire sombre de la disparition de ses sœurs jumelles âgées de 2 ans alors qu'elle en assurait la surveillance dans le jardin. Un odieux kidnapping, une affaire jamais résolue au bout de 17 ans. Elle doit vivre avec ce poids, cette incertitude, ce deuil impossible, cette culpabilité immense aussi d'avoir failli. Malgré tout, elle décide de revenir vivre à Arrowood après en avoir hérité, la grande demeure familiale mais aussi le lieu du drame. Je ne dévoilerai pas ses motivations, ses tourments. À vous de lire ... Ce que je peux dire, c'est que l'histoire du lieu, les descriptions de la région, les souvenirs d'Arden, rendent le domaine d'Arrowood très réel et envoûtant.

C'est aussi l'histoire d'une petite ville d'Amérique sur le déclin, où tout le monde connaît tout le monde depuis l'enfance. Ça résonne en moi : retrouver des amis d'enfance, des "ennemis" de l'école, ne pas savoir quoi faire avec les souvenirs et les émotions qui sont toujours trop vifs. Est-ce qu'au passage à l'âge adulte on fait table rase du passé ?

Le dénouement de l'intrigue est juste ... terrible. On a envie de dire : tout ça pour ça ? Pour autant, je n'ai pas été déçue. Au contraire, j'ai été soulagée de connaître enfin le fin mot de l'histoire. De connaître la triste vérité des Jumelles d'Arrowood.


- lecture -

Commentaires


Il n'y a aucun commentaire à afficher.

Poster un commentaire