Plantations sans travail du sol

Depuis que la serre est montée, je me livre à diverses expériences. Comme on le sait, mon sol est recouvert depuis maintenant 1 an en permanence de foin et de vieille paille. Lorsque l'on soulève ce couvert, ça grouille de vie et de vers de terre ! Signe que mon sol est vivant. Je souhaite donc petit à petit me rapprocher des préceptes de permaculture, ou au moins de respecter au maximum la nature. Dans cet article, je parle de la manière de planter les grosses graines ou les tubercules sans travailler le sol, pour perturber le moins possible sa structure.

Il s'agit donc de former un trou dans l'épais paillis à la main, d'y déposer un peu de terreau (même pas nécessaire pour les pommes de terre), la graine (ou bien le plan de pomme de terre), de recouvrir d'une poignée de terreau, de bien arroser et le tour est joué ! Pour les pommes de terre, j'ai ensuite recouvert mes trous d'une bonne couche de paille fine facile à percer par les tiges naissantes. J'ai donc pris quelques photos de mon 2ème semis de fèves sous serre et de la mise en place des plans de pommes de terre (mis à germer pendant 2 mois auparavant) à l'extérieur de la serre.

Fèves

Imgur

Imgur

Imgur

Imgur

Imgur

Imgur

Pommes de terre

Imgur

Imgur

Imgur

Pour le moment, ça a l'air de bien prendre ! Les plans ont eu très chaud ces deux derniers jours et les bordures des feuilles ont un peu souffert. L'avantage de cette technique, c'est que je n'ai pas besoin d'arroser tous les jours, car le foin grade parfaitement l'humidité dans le sol.


- potager -

Commentaires


Il n'y a aucun commentaire à afficher.

Poster un commentaire