Journal de Nestor et Rocky (8) - Première promenade attelée depuis des lustres

Journée consacrée aux chevaux, et ça m'a fait beaucoup de bien !

Ce matin, je les ai emmenés au près des pommiers. J'ai profité d'être tranquille pour nettoyer les abreuvoirs. Je compte carrément les désinfecter bientôt. J'ai aussi commencé à enlever les piquets qui clôturaient le couloir que je leur avait construit au printemps. Je leur laisse le pré entier cet hiver. Je leur ai préparé la ration de grains, mais j'ai rajouté un peu d'eau. Les granulés ont gonflé et se sont ramollis. Lorsqu'ils sont rentrés pour manger, Rocky s'est jeté dessus comme d'habitude, mais n'en n'a pas gâché par terre en mâchant la bouche ouverte. De plus, je pense que c'est une bonne technique pour éviter les bouchons oesophagiens, auxquels j'ai déjà eu droit deux fois avec lui.

Ensuite, je suis montée au grenier récupérer mon harnais plein de poussière ! Un bon coup de brosse sur les cuirs et sur Nestor, avant de l'harnacher au box. Il a été adorable, calme et de bonne humeur. Je l'ai sorti pour l'atteler au sulky dans la cour, où il est resté bien immobile et plutôt détendu. Je suis ravie parce qu'il me semble que cela fait plus d'un an et demi que je ne l'ai pas attelé ... Ça commence à dater ! Je n'ai pas perdu le coup de main en ce qui concerne les nœuds à faire sur les brancards, ce qui m'étonne à chaque fois. J'en ai tellement fait pendant mon adolescence que je crois que je ne l'oublierai jamais !

J'ai demandé à mon chéri de nous accompagner en vélo, en cas de problème (ou de trop plein de gaz de la part du gros...). Je ne sais pas si Rocky a déjà été sorti en main comme ça derrière le sulky mais on aurait dit qu'il avait fait ça toute sa vie ! Récemment paré, il avait les pieds sensibles et je lui laissais toute latitude au bout de sa longe de marcher sur l'herbe du bas côté. Guides longues, au pas à u n bon rythme, Nestor a été vraiment calme et allant tout du long. J'ai même pu garder toute son attention lorsque deux chevaux ont accouru plein galop du fond de leur pré !

Deux incidents à noter tout de même : j'ai perdu la longe de Rocky des mains quand il a voulu stopper pour crottiner au même endroit que son acolyte qui était déjà reparti ... Et bien entendu, une énorme moissonneuse vrombissante a déboulé derrière nous quand nous étions en plein milieu du village. J'ai dû descendre en catastrophe à la tête de Nestor pour le tenir quand elle nous a dépassé. Même Rocky, très courageux d'habitude, a vraiment serré des fesses...

On est rentré sur une petite ligne droite au petit trot. Il faut que je travaille à pied Rocky pour qu'il démarre à la voix instantanément, parce que j'ai été écartelée pendant quelque secondes entre Nestor au trot et Rocky toujours au pas ! J'ai obtenu de Nestor une transition au pas dans le calme à la demande, je suis ravie. On est sortis en tout 3/4 d'heure à une allure moyenne de 5,6km/h.

Au retour, j'ai déttelé Nestor dans la cour sans l'attacher, il a attendu bien calmement. On les a lâchés dans le jardin mais ils ne voulaient pas nous quitter ! Preuve que la promenade a dû être un bon moment pour eux pour qu'ils ne cherchent pas à s'éloigner. Je les ai rentrés au box avec une grosse poignée de granulés et une pomme chacun.

Je pense que je pourrai sortir seule sans Chéri en vélo la prochaine, tant Nestor est calme. Le seul stress étant lorsque l'on croise des engins agricoles, où je pense que le plus sécuritaire soit que je descende vite me tenir à sa tête, comme lorsque l'on se balade à pied.


- chevaux -

Commentaires


Il n'y a aucun commentaire à afficher.

Poster un commentaire