Du foin pour l'hiver

Le rituel du mois de Juin : faire rentrer le stock de foin pour l'hiver. L'année précédente, nous avions stocké la majorité des boules de foin dans le garage du milieu ainsi que quelques bottes dans la grange, mais le foin avait rapidement été contaminé par des champignons microscopiques dans celle-ci, le rendant peu appétant pour les chevaux. Pourtant, la grange est plutôt sèche. Nous avons supposé qu'il s'agit de restes de champignons de distillerie, encore présents dans les murs et les poutres, mais rien n'est sûr ! La décision a été prise de faire loger tout le stock dans les garages cette année, où le foin est resté sec et sain jusqu'à présent. Voici la journée de "préparation à l'hiver" en image, c'est plus parlant !

Vider et nettoyer les garages qui serviront au stockage

Imgur

Étaler des baches plastiques au sol pour isoler des remontées humides

Imgur

Mr Pommier qui nous fournit en foin a la gentillesse de nous le livrer ET de nous le ranger !

Imgur

Le tracteur (et le bonhomme) passent juste dans les portes !

Imgur

Les boules de foin sont disposées sur palettes, permettant à l'air de circuler au dessous

Imgur

Un peu de main d'oeuvre pour caler et aligner tout ça ...

Imgur

... Et voilà 30 boules de foin bien rangées et stockées dans de bonnes conditions !

Imgur

Le prix de tout ça ? Pour une excellente qualité de foin de prairie naturelle, livré et rangé, je paye 15€ la boule, donc 450€ les 30. J'estime que nous tournons autour de 100€ la tonne, ce qui est très correct. Bien entendu, j'ai emmené une poignée de ce nouveau foin à mes deux goûteurs au palais sensible. Verdict : approuvé ! Ouf ...


- chevaux -

Commentaires


Il n'y a aucun commentaire à afficher.

Poster un commentaire