Journal de Nestor et Rocky (4) - On reprend le clicker !

Je vous ai fait part du temps de réflexion qui m'a été nécessaire depuis ma découverte du clicker entre mes premiers essais et maintenant dans cet article : Clicker training - Lectures et remise en question. Je vous invite à y jeter un oeil, vous y trouverez les livres de référence qui me servent de socle de connaissances. Le dernier livre refermé, j'ai inspiré un grand coup, et je me suis (re)lancée dans l'aventure.

Je note bien RElancée car, il y a 2 mois, j'ai "testé" sur mon grand cobaye de Nestor, en commençant par les leçons de politesse (rester immobile en présence de la nourriture, ne pas fouiller) préconisées par Hélène Roche. Avec un peu de recul, ce fut une erreur selon moi de commencer par là et d'insister, j'en parle un peu plus loin.

J'ai découvert en lisant Alexandra Kurland qu'une bonne session de CT, ça pouvait représenter une vingtaine de récompenses. J'en suis à mes tous débuts, je clique beaucoup, donc je récompense bcp, donc mes sessions durent ... 2 ou 3 minutes par cheval :D ! Cependant, j'en fais 3 ou 4 dans la journée. Donc en seulement trois jours, nous avons déjà une dizaine de sessions à notre compteur. J'ai décidé de bosser mes chevaux en liberté totale, pas de licol, pas de longe, dans l'écurie quand ils y rentrent, ou au pré, même quand il y a de l'herbe appétente ! C'est le deal que je me suis fixée : à moi d'être plus intéressante pour eux que la liberté et la bonne herbe ! Je ne les force pas à être avec moi, je ne les retiens pas s'ils partent en plein milieu du travail. Au contraire ! C'est un excellent message qu'ils m'envoient, un bon moyen de me remettre en question, de chercher à m'améliorer pour les garder connectés et intéressés par le "travail" que je leur propose.

Si lors de ma première expérience j'avais souhaité me passer du petit boîtier en plastique (le clicker) pour avoir les mains libres, remplaçant le bruit par un "cloc" de la langue, j'ai été interpellée lors de ma lecture du livre Reaching the Animal Mind de Karen Pryor : une étude menée sur les chiens démontre que l'utilisation du clicker en temps que marqueur sonore est de loin bien plus efficace que l'utilisation de la voix humaine, même avec un son court et distinct. Sans rentrer dans les détails de l'étude, retenons seulement sa conclusion, et utilisons un clicker pour maximiser nos chances de réussites (au moins dans les débuts).
J'ai donc acheté un petit clicker en animalerie qui ne sort pas un bruit trop fort, pratique parce qu'avec sa bague en plastique, il tient au doigt même lorsqu'on le lâche. J'utilise des miel pops et des corn flakes en friandises dans ma sacoche.

Imgur

Imgur

J'ai commencé par introduire le clicker avec la cible (une petite bouteille plastique, puis un rouleau de gros scotch).

Hyper impressionnant, Rocky a percuté en quelques essais, a tout de suite pigé le lien entre le clic et la friandise, et il touchait ensuite très rapidement et volontiers la bouteille, revenant aussitôt vers moi pour attendre sa gâterie. Oreilles en avant, tout content et plein d'énergie, un vrai bonheur. Aucune difficuté particulière, si ce n'est qu'il était un poil collant au début. Du coup j'ai commencé à introduire un chouilla, puis un demi pas, puis un pas entier, puis deux pas de reculer, intercalés dans nos "ciblages" (qui ont l'air de bcp lui plaire). Je ne voulais pas me concentrer uniquement sur du reculer. Pas envie de le dégouter, pas envie de ne faire que le repousser, pas envie de le frustrer. Juste de quoi rétablir un peu d'air entre nous quand il a le nez trop proche de moi ! Je crois que ça marche pas mal. On en est à quelques pas de reculers (je l'accompagne), clic, puis on avance de quelques pas pour suivre la cible. Il est impressionnant de réactivité ! J'essaie d'introduire la descente d'encolure en utilisant la cible posée au sol, qu'il doit aller toucher. Petit petit, j'ai de moins en moins à l'accompagner, il descend volontiers nez au sol. Les prochaines étapes vont être d'instaurer de la durée dans ce qu'on fait (pas simple pour le petiot hyperactif !), j'ai aussi envie de m'amuser dans le mener avec ma cible, j'ai quelques idées ...

Voilà voilà, le monde des bisounours avec le petit jaune quoi !

Pas la même avec Nestor ... C'est là où mes quelques leçons de politesse ont à mon avis été trop vite introduites, car elles apprennent au cheval à ne pas bouger, à ne pas proposer. Erreur sur un cheval apathique comme Nestor. J'ai l'impression que le lien clic-friandise est fait, mais alors le lien cible-renforcement ... J'ai pas mal eu l'impression que c'était du hasard qu'il la touche au début, et puis au fur et à mesure des sessions, j'ai eu l'impression qu'il comprenait (je crois) mais me donnait le mouvement de mauvaise grâce, après plusieurs secondes d'immobilité. Pas fouilleur du tout, immobile, l'oeil un peu fixe, il a l'air d'attendre que je lui demande quelque chose ... Il n'y a pas le même entrain et la même joie qu'avec Rocky, qui cherche à taper du bout du nez dans sa bouteille autant qu'il peut ! Je pense pourtant que mon timing est bon (je suis bien concentrée), je n'ai pas augmenté la difficulté puisque la cible est toujours proche de son nez, visible et facile à atteindre. Pourtant, ça me paraît toujours laborieux ... Du coup, j'ai l'impression de stagner avec mon gros, ou alors d'avancer TRÉS lentement, par rapport au petiot. C'est normal ? J'ai loupé quelque chose ? Je dois persévérer ? Changer quelque chose dans ma manière de faire ? Je me vois mal introduire d'autres choses comme le reculer (contraignant) ou le tête au sol (que je souhaitais obtenir avec la cible). Je me vois mal de nouveau cliquer des postures statiques, puisque c'est mon soucis. Il a pourtant l'air interressé par les friandises puisqu'il vient régulièrement pousser Rocky qui bosse avec moi pour prendre sa place. Je me sens un peu perdue.

Je poste mon compte-rendu sur le forum, eespérant quelques retours de personnes plus agueries en la matière. En attendant, je ne désespère pas, profite de la réactivité de Rocky pour m'amuser, et du calme de Nestor pour les séances papouilles. J'aime mes chevaux pour ce qu'ils sont. <3


- chevaux -

Commentaires


Il n'y a aucun commentaire à afficher.

Poster un commentaire