Création du potager - Epandage, motoculteur, paillage

Avant de partir en vacances, je voulais que mon coin de potager fraîchemenet labouré soit fin prêt à être planté, pour qu'à mon retour je commence les choses sérieuses. Au programme : épandage de fumier sur le reste du potager, passage du motoculteur à plusieurs reprises, et paillage de la totalité de la surface.

Après une bonne quinzaine de brouettes de fumier étalées (des courbatures pour plusieurs jours et une bonne suée !), j'ai passé le motoculteur prêté par un ami de la famille de Chéri plusieurs fois et dans tous les sens, histoire de casser les mottes et bien mélanger le fumier à la terre. Résultat : une bonne terre meuble, légère et aérée, sur une épaisseur d'une vingtaine de centimètre.

Imgur

J'ai lu quelque part qu'il ne fallait pas laisser la terre à nue, comme dans la nature où elle est toujours recouverte de débris, de végétaux etc ... Donc, opération paillage ! Aussi pour ne pas avoir à désherber mon carré à mon retour de voyage, j'ai étalé une bonne épaisseur de foin (provenant de deux boules qui avaient commencé à être attaquées par des champignons, les rendant moins appétantes pour les chevaux) sur la totalité de la surface.

Imgur

Imgur

Imgur

En espérant le trouver dans le même état à mon retour, j'ai hâte de commencer les plantations. A nous les bons légumes du jardin ?


- maison, potager -

Commentaires


Il n'y a aucun commentaire à afficher.

Poster un commentaire