Les volailles débarquent !

Mes deux poulettes sont enfin arrivées à la maison ! Et petit bonus, elles étaient acompagnées d'un couple de canards ! Il s'agit de la surprise d'anniversaire pour mon homme, qui me rebatait les oreilles avec son souhait de bêtes à coin-coin. Je vous conte la première journée de nos quatre nouveaux pensionnaires.

Les poules - Deux poulettes de 3 mois de race Sussex herminée

Les 2 demoiselles ont été très stressées par le voyage et ont eu chaud dans le camion du transporteur. Je les ai immédiatement sorties de leur boîte de transport dans leur enclos. Prostrées, elles se sont réfugiées sous le poulailler, dans la pénombre, et n'en ont bougé qu'au bout de cinq heures. Elles sont magnifiques ! Un peu souillées par leurs déjections d'être restées 24h dans une boîte, elles ont commencé à le nettoyer un peu, à grignoter quelques brins d'herbe, à timidement faire le tour de leur enclos. Elles piaillent comme des poussins et n'ont pas encore le "cri" de la poule adulte, c'est vraiment trop mignon ces petits piou-piou !

Je leur ai installé 2 distributeurs : un d'eau d'une contenance d'1,5 litre et un de nourriture d'1,5 kilo, rempli de granulés spécial jeunes poulets et poulettes. Je les ai vues s'en approcher et piorer une fois ou deux dedans mais elles ne se sont pas jetées dessus. Le plus important, c'était qu'elles s'hydratent bien.

Comme je n'avais pas terminé le toit de leur enclos, je me suis installée à bricoler pendant quelques heures à quelques mètres de leur enclos, et chéri passait et repassait entre l'écurie et l'atelier devant l'enclos, si bien que les deux poulettes se sont très rapidement habituées à notre présnce active et n'ont plus paru effarouchées très rapidement. Elles nous observaient et grattaient le sol.

A la tombée de la nuit, je les ai observées afin de voir si elles iraient d'elles même se réfugier à l'intéreur du poulailler qu'elles avaient exploré rapidement. Lorsque la pénombre s'est épaissie, l'une d'elles s'est blottie dans un coin de l'enclos, prête à dormir, et la deuxième s'agitait beaucoup. J'ai pris le parti de les rentrer à la main et de fermer le petit poulailler pour cette première nuit, pour qu'elles prennent l'habitude de venir se réfugier dedans. Me levant à 4h du matin le lendemain, je pouvais leur ouvir très tôt la rampe.

Les Sussex sont réputées faciles et calmes, j'espère bien les apprivoiser rapidement. Le défi va être de les différencier ... leur trouver un nom ? Je ne sais pas encore. L'une a les pattes plus jaunes que l'autre, c'est pour le moment le seul signe distinctif que j'ai pu observer ! En tout cas, c'est très agréable de les observer depuis la fenêtre de la maison. Elles sont très belles et j'ai hâte de pouvoir les laisser gambader en liberté dans le jardin. Je souhaite attendre qu'elles se soient bien impregnées de leur chez-elles et qu'elles prennent l'habitude de se rentrer seules au poulailler à la tombée de la nuit.

Imgur

Imgur

Imgur

Les canards - Un couple de race Pilet des Bahamas argenté

Alors autant j'étais assez sûre de moi quant à l'accueil que je devais faire aux poules et à la manière d'en prendre soin après mes lectures, autant je suis plus embarassée par les canards. Nous ne voulons pas clôturer de grillage tout autour de la rivière, des mares ... Donc les canards seront en liberté, libres de rester ou de partir.

Très vifs dans leur caisse de transport, ils ne demandaient qu'à sortir. Nous les avons emmenés vers la rivière et les avons lâchés, dans un envol un peu cahotique. Dès qu'ils ont touchés l'eau, ils se sont tout de suite sentis dans leur élément et ont rapidement nagés loin de nous dans le courant (c'est d'ailleurs à ce moment la seule photo que j'ai eu le temps de faire d'eux !). Ils sont magnifiques ... Nous avons rapidement obstrué de deux palettes en bois le passage de la rivière dans la buse en aval, en laissant l'eau s'écouler sans que les canards ne puissent passer, de peur qu'ils ne se laissent dériver et ne passent sous la route. Nous ne les aurions pas retrouvés s'ils passaient de l'autre côté de la rivière ...

Très craintifs et méfiants, nous avons essayé de ne pas les effrayer trop durant cette première journée, qu'ils ont semble-t-il passé dans l'eau. Ils ont rapidement trouvé un plan d'eau parfait dans le bras de rivière calme et en cul de sac qui forme une mare pleine de végétation, l'endroit idéal pour se cacher. Nous ne savons pas comment les nourrir : ils nous craignent et si nous laissons une gamelle en espérant qu'ils la trouvent, il y a peu de chance qu'ils tombent dessus par hasard et les oiseaux mangeront tout en un rien de temps. Chéri souhaite rapidement leur aménager une petite plage facile d'accès et un abri sommaire, dans lequel nous tenterions la nourriture.

Comme l'arrivée des canards était une surprise, nous n'avons rien préparé et sommes un peu perdus. J'espère donc qu'ils resteront dans le coin et à l'abri des prédateurs, qu'ils sauront trouver de la nourriture par eux-même ... Leur présence nouvelle semble avoir attiré un couple de canards Colvert sauvage. Affaire à suivre !

Imgur

Imgur

Imgur

Une photo tirée du site de l'élevage :

Photo canard

La ferme de Beaumont

C'est l'élevage auquel j'ai commandé les animaux. Ils ont une excellente réputation sur internet, les avis clients sont très positifs, leur site est irréprochable et le service a été parfait. Les prix pour des poules peuvent sembler un peu élevés, surtout avec la livraison, mais on est certain de retrouver une volaille de qualité, bien traitées, vaccinée, de la race demandée (ce qui n'est pas forcément le cas dans au marché du coin). Pour les canards d'ornement, je n'ai pas fait de comparatif. Les volailles sont superbes, je ne peux que recommander cette entreprise à ceux qui souhaitent se lancer ou agrandir leur basse-cour !

Le projet en entier

Retrouvez mes billets et réflexions précédentes sur l'aquisition de mes poules, des photos de la construction de l'enclos (je ne parle pas des canards dans ces articles puisqu'il s'agissait d'une surprise !)


- canards, poules -

Commentaires


Il n'y a aucun commentaire à afficher.

Poster un commentaire