On prépare le printemps !

On se dit qu'en s'activant au jardin, on fera venir le printemps plus vite. On peut toujours espérer non ? Sérieusement, marre de la pluie et du ciel gris, les bourgeons n'attendent que le feu vert pour éclore et l'herbe prépare sa montée de sève. Bref, le printemps est dans les starting-blocks, et il n'est pas question de se laisser dépasser par nos 2 hectares de végétation à dompter. Au programme : plantation de quelques boutures, taille d'arbres, tonte du jardin et des bordures de clôture ...

Imgur

Imgur

Imgur

Imgur

Imgur

Imgur

Et dans la maison, les travaux continuent à leur rythme. Le chauffage n'est toujours pas opérationnel, nous aurons donc passé un hiver avec juste un poêle à bois dans notre graaaande maison ! Je me farcis le nettoyage des vitres en ce moment, et avec 28 ouvertures sans compter le dernier étage, il y a du pain sur la planche.

Tiens, j'ai envie de faire une expérience. Je vais traduire cet article en esperanto. Cela me permettra de m'exercer et de rendre ce billet "international" (la classe !).


Ni diras al ni mem, ke se ni aktiviĝas en la ĝardeno, ni pli rapide venigas la printempon. Oni ĉiam povas esperi, ne ? Serioze, mi ne elportas pli longe pluvon kaj grizan ĉielon. Burĝonoj estas pretaj elkoviĝi kaj herbo preparas sian limfon. Nu, la printempo estas baldaŭa, kaj ni ne devas superbordiĝi per nia du vegetaĵaj hektaroj. La programo : transplanti stikaĵojn, stuci arbojn, tondi la gazonon kaj la borderojn de la bariloj ...


- maison -

Commentaires


Il n'y a aucun commentaire à afficher.

Poster un commentaire