Litière sur granulés de bois

Pourquoi je ne veux plus de paille

Jusqu'alors, je n'avais connu que la litière sur paille. Je souhaitais trouver une meilleure solution pour mes box à la maison. En effet, les deux seuls avantages de la paille sont son coût pas trop élevé et le fait que cela occupe les chevaux au box, qui peuvent grignoter quelques brins. Mais face à cela, nous trouvons l'énorme quantité de paille à stocker pour tenir un hiver (ou alors la gestion de multiples livraisons durant l'hiver) et donc la place de stockage suffisante, la difficulté de tenir un box sain avec un cheval un peu "cochon", le volume de fumier qui résulte des curages hebdomadaires (et l'évacuation de celui-ci), l'effort physique que tout cela représente (z'avez-déjà vidé un box de Nestor bien crade ? moi oui ...). Et j'en passe (qualité fluctuante, poussière importante ...). J'ai cherché une nouvelle litière à tester pour mes chevaux. Elle devait être pratique, saine, et économique. Le Graal quoi !

En lisant quelques (trop rares) témoignages sur le pellet de poêle ou chaudière détourné pour servir de litière, j'ai de plus en plus été tentée. Les utilisatrices de ce système vantaient en effet une facilité d'utilisation sans égal, un grand confort et un volume de fumier drastiquement réduit. La décision est prise : je me lance !

Achat des pellets

Pellets En Octobre, j'ai été au premier Brico-Truc du coin acheter 24 sacs de 15kg de granulés de bois de chauffage (je m'en suis tirée pour une centaine d'euros grâce aux promos courantes à cette saison). Il semblerait que des entreprises spécialisées commercialisent des pellets spécialement conçus pour cet usage. Mais au vu du prix affiché (+ livraison), on peut se demander si les avantages (par rapport aux pellets de chauffage) mis en avant par ces sites valent le surcoût. De plus, en m'efforçant de n'acheter que des pellets à la norme Din+, je m'assure un produit de qualité, sans additif ou agglomérant (qui riquerait d'encrasser les conduits d'évacuation des appareils de chauffage, ou les bronches de mes chevaux dans mon cas !), de plus issu de forêt durablement gérées.

Première mise en place

De retour à la maison, j'ai bien nettoyé le sol des box, étalé le contenu de 12 sacs dans chaque box (12m²) humidifié le tout en pluie fine avec environ 4 arrosoirs d'eau tiède par box pour déliter les granulés (l'eau tiède ou chaude accélère le processus). Quelques minutes plus tard, j'ai aéré le tout au rateau et mes litières étaient prêtes à accueillir les deux poilus ! Ils ont d'ailleurs bien ronflé en découvrant ce nouveau matériau sous leurs pieds, et Rocky a essayé (pendant plusieurs heures !) de croquer les granulés encore entiers. Sérieusement, il pensait vraiment que j'allais le faire dormir sur un lit de granulés comestibles ? Hihi ! J'ai surveillé mais il recrachait la majorité du temps, donc cela ne m'a pas paru trop dangereux et ce comportement a vite disparu. L'installation a donc mis 1h tout compris pour une première fois. Le tapis de sciure ainsi créé est moelloeux, évite les glissades, est joli et sent bon ! Les chevaux ont terminé d'étaler et de déliter les granulés encore entiers en quelques jours. Contrairement à ce que je craignais, aucune poussière excessive ne vole lorsqu'ils se déplacent.

Au quotidien

Là où le pellet montre toute sa praticité, c'est dans l'entretien au quotidien. Je préviens les maniaques (comme moi) qui ne sortent pas du box tant qu'il n'est pas impeccable (et donc dépriment sur litière paille et passent un temps fou chaque jour à traquer la boulette de crottin qui se cache et le brin souillé restant) : les granulés de bois vont vous ravir ! En 10/15 minutes, un box est NIKEL. Les crotins se tiennent et les plaques d'urines se repèrent facilement à la couleur brune que prend la sciure à cet endroit. La sciure absorbe instantanément l'urine, donc elle se gonfle du liquide uniquement à l'endroit où le cheval fait pipi. C'est différent et bien plus efficace que la paille, qui n'absorbe pas grand chose, laisse les liquides dégouliner et s'étaler dans tout le box avant d'être un peu épongé par quelques brins, formant un tapis visqueux, nauséabond et malsain. La fourche à copeau est l'outil parfait : en secouant un peu le crottin, la sciure propre retombe au sol et vous n'enlevez que ce qu'il faut du box. C'est très économique en comparaison de la paille et la taille du tas de fumier s'en ressent ! Je prends soin aussi de retourner la litière chaque jour pour lui redonner son gonflant et l'aérer.

Crottins au matin

Litière pellets

Mes chevaux ont accès à leur box ouvert sur leur pré toute la journée, et sont fermés la nuit. Ils sont au foin à volonté dans le box, donc le fait que la litière ne soit pas comestible n'est pas un problème. Je fais mes box le matin et enlève les 2 ou 3 crottins présents le soir. J'estime que le nettoyage me prend au total 30 à 40 minutes par jour, nettoyage des abords des box compris. Je remplis 1 poubelle de 75L par jour et par cheval de déjections et mes box sont absolument impeccables, aussi propres et sains qu'au premier jour. Je remarque d'ailleurs les effets bénéfiques d'une litière sèche et sans bactérie sur l'état des sabots des chevaux : la corne est moins molle et les fourchettes beaucoup plus saines.

Entretien de la litière

J'ai commencé à rajouter de la sciure environ 6 semaines après l'installation initiale et ajoute depuis grosso modo 1 sac par box toutes les semaines. Pour ce faire, je dégage un coin que je balaye proprement, j'étale le contenu du sac et vide une moitié d'arrosoir en pluie fine. Une fois délités, je mélange les granulés neufs à la litière déjà présente. Ça entretient le moelleux de la litière. Ma litière est en place depuis 3 mois, et je n'ai pas encore eu besoin de curer ! En m'astreignant à entretenir les box comme jusqu'à présent, j'estime ne pas avoir besoin de vider avant le mois de Mars. Si cela est possible, j'aurai donc passé un hiver entier avec une soixantaine de sacs (soit environ 250€ par chez moi), en m'épargant la corvée épuisante du traditionnel curage hebdomadaire.

Ajout d'un sac de pellets

Je n'ai pas calculé si la paille aurait été plus économique, mais la propreté et la facilité d'utilisation m'ont largement convaincue d'utiliser les granulés de bois à la place de la paille.


- chevaux -

Commentaires


Laura's gravatar
Laura - 13/12/2017 - 07:56

Merci beaucoup pour votre partage ! Je me posais des questions sur ce mode de litière pour les chevaux (j'utilise déjà pour les lapins c'est parfait !) J'ai mes réponses ! Merci.

Poster un commentaire