Projet - Adopter des poules

Pourquoi faire le choix d'élever des poules ?

Quoi de meilleur qu'un bon œuf fermier pour nos préparations de gâteaux, ou encore à la coque ? Au delà du goût, réfléchissons aux conditions de vie de nos pondeuses, enfermées dans des cages sans voir le jour de leur misérable vie, nourries avec ... je ne sais trop quoi (quand je lis sur les étiquettes, même celles des œufs dits bio, "nourries avec minimum 60% de céréales", on est en droit de se demander quels peuvent donc bien être les 40 autres pourcents ?!). J'ai mal au coeur en pensant que nous infligeons de telles conditions de vie à des êtres vivants sans rougir. Mais ce n'est pas pour autant que je compte me passer de bons oeufs frais pour mes crêpes ! La solution logique : je vais élever mes propres poules, dans de bonnes conditions, et faire ainsi un geste moral et un pas de plus vers l'autonomie alimentaire. En plus, je trouve ça beau comme animal (ben ouais !) et j'aime être entourée de vie !

Première étape : où installer la basse-cour ?

Dans mon monde idéal peuplé de bisounours, je rêvais de laisser mes volailles en liberté, gambader et dénicher elles-mêmes leur nourriture sur nos 2ha de terre. Un gros problème cependant : les prédateurs (les renards ne sont pas rares dans le coin). Il semblerait qu'il faille un nombre important de volailles et des coqs forts pour espérer que le groupe s'auto-défende. Et encore ... Les plus faibles se feront tuer. Bof bof comme perspective, et un élevage à grande échelle n'est pas non plus dans mes plans !

Il a donc été nécessaire de trouver un endroit adéquat pour y loger et protéger mes futures compagnes. Pas au milieu du jardin ou devant la maison, je ne trouve pas cela très décoratif (question de goût !). Pas derrière la maison car exposé plein nord, elle ne verraient pas le soleil la moitié de l'année et resteraient dans l'humidité en permanence. Pas dans le pré des chevaux car pas super facile d'accès et assez venté. L'endroit idéal : les 100m² de l'autre côté de la ruelle dont on ne sait pas trop quoi faire ! C'est en herbe, ça voit le soleil en hiver mais garde de l'ombre en été sous le gros laurier sauce, deux côtés sont déjà grillagés et abrités et c'est facilement accessible sans gadouiller les jours de pluie.

Future basse-cour

Nous avons donc commencé à élaguer le laurier et nettoyer les ronciers. Il nous reste à grillager le pourtour et installer le poulailler commandé en kit sur internet : Poulailler Bassette S - poulailler-direct.fr

Poulailler Bassette S

Deuxième étape : quelle race choisir ?

Pour notre consommation personnelle (nous sommes deux bouches à nourrir à la maison), il nous a semblé que commencer avec 2 poules qui se tiendraient compagnie l'une l'autre serait un bon point de départ. La question de la race s'est tranchée par quelques recherches sur le net et deux ou trois discussions avec des connaisseurs en la matière. Les critères :

  • bonnes pondeuses
  • rustiques et résistantes
  • race locale de préférence

La poule de Marans est tout de suite apparue comme idéale ! Une belle poule de ferme et de la région, qui a la particularité de pondre des œufs dits extra roux (on la surnomme d'ailleurs "la poule aux œufs d'or"). J'ai hâte de voir ça !

Poule Marans Noire à camail cuivré

Quelques infos supplémentaires avec l'article sur la poule Marans de Wikipedia et le site du Marans-Club de France (pour la promotion de cette race)

Je me mets donc en recherche de deux jeunes poules Marans à adopter ! Je compte en parler à des connaissances et chercher du côté des éleveurs.

Edit du 24 Mars 2016 : J'ai finalement opté pour la race Sussex de couleur herminée. Je trouve ces poules magnifiques, elles sont réputées douces, sociables et excellentes pondeuses. Allez jeter un oeil à mon billet pour quelques photos des belles : Les volailles débarquent !

La suite ?

Dans un prochain billet, il sera question des travaux d'aménagement de la basse-cour et du poulailler. Plus tard, je vous conterai l'achat et l'arrivée de mes deux poulettes dans leur nouveau chez-elles !


- maison, poules -

Commentaires


Il n'y a aucun commentaire à afficher.

Poster un commentaire