Première approche de l'espéranto

Qu'est ce que l'espéranto ?

espéranto Toute langue représente l’identité, les valeurs, la façon de penser d’un peuple. L’espéranto, langue internationale créée par le Docteur Zamenhof, est une langue construite pour les besoins de la communication internationale. Elle ne supplante pas les langues existantes (quel que soit leur statut), mais permet à des locuteurs de langues maternelles différentes de communiquer “sur un pied d’égalité”. L’espéranto est logique et ludique : très vite vous apprendrez à vous débrouiller, car il a cet avantage inestimable de ne pas avoir d’exceptions ; ce que vous apprenez est valable à 100% en toutes circonstances.

Un peu d’histoire

L’espéranto a été présenté au public en 1887 par le Dr Lazare Louis Zamenhof. Dans les décennies qui ont suivi, la langue a pu se perfectionner grâce à de nombreux contacts internationaux, mais aussi à la création d’un grand nombre d’oeuvres littéraires, originales ou traduites. Le fait qu’elle vive et se développe depuis plus de 100 ans est le gage de son succès.

L’espéranto, c’est facile

À chaque lettre correspond un seul son, et chaque mot se prononce comme il s’écrit. La grammaire – vous serez heureux de l’apprendre –, est réduite au plus simple : en effet elle se limite à seize règles de base ; il n’existe qu’une douzaine de terminaisons verbales et aucun verbe irrégulier ; par ailleurs il s’agit d’un langage logique où l’ordre des mots est libre. Bien sûr il y a, comme dans toute langue, un vocabulaire à mémoriser, mais le temps passé à cette étude est, dans son cas, très réduit grâce à la logique de construction de l’espéranto. Ce vocabulaire a, en effet, été choisi à partir des racines ayant le plus haut degré d’internationalité dans les langues les plus connues à l’époque de sa mise au point ; quant à sa structure “agglutinante”, elle la rend très vite assimilable même pour les peuples asiatiques. (En linguistique, l’agglutination consiste à apposer des affixes aux racines pour exprimer des rapports grammaticaux.) Si on peut qualifier l’espéranto d’artificiel, cela signifie surtout qu’il a été construit avec art, mais sur des bases naturelles.

Comment je l'ai découvert

Je suis tombée complètement par hasard sur un article dans un fil d'actualité quelconque sur le 100e congrès international d'espéranto qui devait avoir lieu à Lille. Intriguée, j'ai effectué quelques recherches et découvert que cette langue se voulait "la plus facile du monde". En lisant certaines critiques acerbes sur elle et des témoignages de fervents défenseurs, j'ai décidé de me faire ma propre opinion en l'étudiant en autodidacte. Et puis ce serait l'occasion de faire un peu travailler mes neurones.

Comment je l'apprends

J'ai rapidement rangé en Favoris le site Ikurso : élégant et clair, j'ai décidé de me lancer avec son cours pour débutant, Cours d'espéranto en 10 leçons. J'en suis venue à bout avec une facilité déconcertante en quelques jours et je n'ai pas ressenti le besoin de faire appel à un correcteur par mail, service que propose l'association.

J'ai suivi la progression conseillée, à savoir poursuivre l'étude de la langue par le cours avancé Gerda Malaperis. Là, ma correctrice a été indispensable ! On passe à un autre niveau et j'ai bouclé le cours en environ 2 mois. Mais le travail reste très agréable car on progresse vite et bien, les résultats rapides et ancrés incite à s'accrocher.

Je commence dorénavant à lire quelques textes simples, tels que les récits du recueil Vere aux fantazie de Claude Piron, La eta Princo de St Exupéry ou Alicio en la Mirlando de Lewis Carol. Je me débrouille pas trop mal avec un dictionnaire à portée de main. Je remarque aussi que même après une pause de plusieurs jours ou semaines sans pratiquer, les automatismes acquis reviennent instantanément ! Les apprentissages sont solides !

Vous voulez vous lancer dans l'apprentissage de l'espéranto ?

Foncez ! C'est un travail intellectuel très gratifiant. Vous pouvez choisir de suivre mon cheminement et utiliser les liens que je fournis dans l'article, votre apprentissage sera à mon humble avis de qualité. Je vous propose aussi dans mon article Ressources pour l'étude de l'espéranto une liste des diverses ressources d'initiation et de perfectionnement que j'ai pu glaner au cours de mon étude.

Bonan studon ! (bonne étude !)


- esperanto -

Commentaires


Il n'y a aucun commentaire à afficher.

Poster un commentaire