After, de Anna Todd

Pourquoi j'ai eu envie de lire

C'est suite à la sortie d'un autre roman érotique de l'auteur de Cinquante Nuances de Grey, E. L. James, que j'ai cherché ce qui se faisait d'autre dans ce genre en pleine expansion.

En farfouillant dans les meilleures ventes d'ebooks de ce style, After a attiré mon attention par le nombre de fan et les commentaires positifs. Orienté sexe, romance sur campus américain et littérature de jeunesse. Estampillé 'fanfiction'.

Que du nouveau pour moi, alors je prends !

After, A. Todd

Ce que j'en ai pensé

5 tomes, c'est quand même beaucoup. Faut arriver à les remplir. Du coup, il y a BEAUCOUP de redondances, et on tourne vite sur le même schéma "je t'aime moi non plus". Le niveau de langue est plutôt bas, le style assez simple. Roman à la première personne, au présent.

Malgré tous ces défauts stylistiques et narratifs, j'ai trouvé les personnages attachants, même s'ils sont parfois un peu caricaturaux. On a quand même envie de suivre nos deux amoureux qui ne parviennent pas à s'aimer, on a envie que le bel Hardin panse les blessures de son passé, on a envie d'une happy end. Alors on continue, et les tomes s'enchaînent facilement.

Au delà du récit en lui-même, c'est la manière dont celui ci est né qui est originale. L'auteure amateure publiait depuis son smartphone les chapitres de son histoires sur une application dédiée à la fanfiction, Wattpad. Elle avait donc un retour de ses lecteurs immédiat et en tenait compte pour imaginer le chapitre suivant. Pas de plan, pas de trame. Un roman écrit uniquement à l'instinct et avec la passion de raconter des histoires. Ça se ressent à la lecture, et je trouve sympa que les jeunes veuillent s'inspirer de ce système: lire les autres, écrire à son tour.


- lecture -

Commentaires


Il n'y a aucun commentaire à afficher.

Poster un commentaire