Blog

Le presse-papier de ma vie.


On a rallumé le chauffage cette nuit ! La pompe a tourné en heure creuse le temps de chauffer le ballon tampon d’eau chaude. Il fait 10 degrés dehors à midi, autant dire qu’on s’est couverts pour la balade dans les bois avec Oakley (qui s’est malgré tout baigné !). En rentrant, je me suis occupée d’installer un matelas en mousse (découpé dans un vrai matelas pour humain !) dans la caisse du chien, puis une couette premier prix dans un drap house de récup’. Chéri bricole une petite installation pour isoler la caisse par l’extérieur, tout en nous laissant la possibilité de la récupérer facilement pour transporter le chien en camion. Ce n’est pas parce que mon loup dort dans la grange qu’il doit se les peler ! Mais je relativise : les chiens des voisins ont un tonneau en bois et une table de jardin en plastique pour tout abri, sans aucun confort ou isolant. Et ils sont vivants. Je me dis qu’Oakley n’est vraiment pas à plaindre ...
Matelas et couette dans la caisse du chien


Aujourd'hui, Oakley à la ville ! Décidément, ce chien me suit comme mon ombre. 😊 Promenade en ville, rue piétonne et café en terrasse, trottoir au milieu de la circulation. Oakley n'est pas serein, je le vois. Beaucoup de bruits forts et de mouvements, il est vraiment au pied et un poil tendu. Il n'est pas apeuré non plus, mais je dois le sortir en ville plus souvent et banaliser la chose. Je ne l'ai sûrement pas assez fait quand il était tout petit ... Deux gros points positifs en revanche : il me voit vraiment comme son référent, en se fiant totalement à ce que je lui indique en cas de doute ou d'inquiétude, et il a une marche en laisse du tonnerre !


Aujourd'hui, Oakley à la plage ! Direction le Galon d'Or et la Pointe Espagnole en fin de matinée, quelques pêcheurs et joggeurs pour seule compagnie. J'ai bien sûr réussi à oublier de prendre mon appareil photo, laissé dans la voiture. 😕 Donc pas d'images, mais c'était très sympa. Le chien a adoré courir dans le sable. Par contre, l'eau salée lui a déplu, lui qui a essayé de boire plusieurs fois dans la mer. Il s'est à peine baigné. Bien calmé par une heure et demi de promenade, il a été sage le reste de l'après-midi. Note pour moi-même : je suis en train de faire mes sauvegardes de blog, et je me rends compte que ça fait un petit moment que je n'ai pas posté de critique de roman ... Tout simplement parce que je n'en lis pas en ce moment (mais je lis toujours la presse et des bouquins plus techniques). Pas trop l'esprit à ça aux beaux jours j'ai l'impression ! Logiquement, ça devrait revenir avec la nuit qui tombe tôt, le feu de cheminée et la pluie. ☔



Il fait toujours très beau, mais la température baisse. Je pense que l'on va devoir rallumer la pompe à chaleur dans la semaine.
Otis est désormais assez grand pour monter les escaliers, et s'est donc retrouvé à l'étage, ça ne plaît pas DU TOUT à Lune 😟 ... Les chevaux commencent à faire leur poil d'hiver, et ils tapent bien dans le foin, deux signes que les nuits se refroidissent nettement. J'ai commencé à repailler mon potager pour l'hiver. Je vais devoir m'attaquer à nettoyer la serre des multiples plants de tomates sauvages qui l'ont envahie, pas une mince affaire !
J'ai rédigé une petite réflexion que j'ai mûri avec le temps, en promenant mon chien.



J'ai un peu changé le style de ma Timeline, en l'organisant sous forme de cards. Et j'ai enfin la possibilité d'inclure mes vidéos dans la Timeline (ça fait des mois que je devais me mettre le nez dans mon CSS pour ce faire). Donc, je rattrape le temps perdu avec une vidéo que j'ai envoyée par SMS mais pas postée sur mon blog.

J'ai aussi pris le temps d'écrire un petit article sur Otis, maintenant qu'il semble inéluctable qu'il reste avec nous !


J'ai roulé sur mon chien. Dis comme ça, ça fait flipper ! Heureusement, rien de grave. Blessure superficielle sur un doigt de la patte arrière gauche. Il faut dire qu'il a la manie de rester dans les pneus de voiture quand je m'en vais ... Après avoir hésité sur la manière de soigner ça, j'ai tenté de lui laisser la plaie à l'air en désinfectant très régulièrement à la Betadine, mais je me suis rendue compte qu'il passe alors son temps à lecher la blessure, ce qui a tendance à la creuser plus qu'à la guérir. Direction donc véto (c'est chéri qui s'en ait admirablement chargé), qui a préféré prescrire un antibiotique en prévention (bof bof mais bon ...). Il nous a laissé le choix suivant : ou bien pansement sur la plaie que le chien ne doit pas enlever, ou alors laisser la plaie à l'air et collerette pour le chien afin de l'empêcher de se lécher. On tente donc les bandages, qu'Oakley ne s'évertue apparemment pas trop à déchiqueter s'il est assez solide. Il vaut mieux pour lui, car il ne se rend pas bien compte qu'il échappe ainsi à une parabole au cou pendant 10 jours !! 😂


Deux jours de repos = deux jours mal foutue, digestion pas terrible. Il a fait super beau et je n'ai pas vraiment pu en profiter. Malgré tout, j'ai passé un coup de tondeuse et de gyro, car oui, la végétation REPOUSSE !! Et plutôt deux fois qu'une. Je crois que l'herbe prend 1cm par jour au moins. Il semblerait qu'une opération se profile pour mes genoux pourris. Je suis apparemment fortement dysplasique des 2 côtés, le chirurgien pense que ça ne peut qu'améliorer ma locomotion. Il faut compter 3 mois ar genou (entre l'opération, la cicatrisation et la rééducation), et on n'opère bien sûr pas les 2 genoux en même temps. Autant dire que ça va m'immobiliser un moment. C'et pas que ça m'enchante, mais c'est vraiment nécessaire. Mes douleurs sont récurrentes et s'amplifient, ce n'est pas tenable. Ça va pas être génial pour Chéri, qui va devoir gérer les trucs physiques, et pas sympa pour le chien qui risque de manquer d'exercice (encore Chéri qui va devoir me remplacer quelques semaines sur ce point ...). Je vais apprendre à mon chien à tracter mon vélo et ça va le faire 😁 !
Je prépare un ou deux articles sur mon chien, histoire de faire un petit bilan de son développement. Oakley prend la pose


On glisse tranquillement vers l'automne. Il fait toujours doux en journée, mais les matinées sont fraîches et la pluie s'invitent de plus en plus régulièrement. J'ai tondu la pelouse cet après-midi, ça faisait des semaines que je n'avais pas eu à le faire ! Les chevaux guettent, en embuscade, le moindre millimètre de repousse verte et le mange direct. Ils sont au foin quasi exclusivement en ce moment ...
J'écris ces lignes avec un chaton turbulent sur les genoux :
Otis